Les divers types de dépendances

Les dépendances aux substances se regroupent en catégories distinctes qui agissent différemment sur le système nerveux central; les dépresseurs, les perturbateurs et les stimulants, les médicaments psychoactifs et, enfin, les androgènes et stéroïdes anabolisants.

Les dépendances sans substance sont différentes; c’est le cerveau qui la crée. Il existe des facteurs qui font qu’une personne est plus à risque qu’une autre de développer une dépendance. On retrouve également des facteurs que l’on dit «de protection», qui diminuent les risques de développer une dépendance.

La dépendance peut être physique et/ou psychologique. À l’arrêt de la consommation de la substance ou des habitudes (de jeu par exemple), la personne peut éprouver des symptômes de sevrage. À cet effet, il est conseillé de consulter un médecin avant l’arrêt complet d’une substance psychoactive, car cela peut être dangereux pour la santé. Certains centres de thérapie avec hébergement offre la désintoxication en leurs lieux, avec des services médicaux appropriés et adaptés à chaque personne. Vous pouvez nous contacter et nous pourrons vous conseiller sur un endroit approprié pour un centre de traitement interne.

N’hésitez pas à nous contacter si vous éprouver une difficulté face à une substance ou que vous vous inquiétez pour un proche. Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir dans vos démarches et vous appuyer dans votre désir de changement.